Accueil > 3 - Conseil Municipal > Al Watwan : Hopital de Fumbuni : “la fréquentation a triplé en un (...)

Al Watwan : Hopital de Fumbuni : “la fréquentation a triplé en un an’’

mercredi 21 décembre 2011, par Mzé

Al Watwan du 21/12/2011 :


Les travaux de réhabilitation
de la maternité et des citer-
nes du centre hospitalier de
Fumbuni sont financés par
la diaspora de la ville, installée à
Paris, à hauteur de 42.000 euros. Des
chantiers qui cadrent bien avec les
orientations du nouveau conseil
d’administration de l’établissement
pour l’année 2012.

Selon le maire de Fumbuni,
Youssoufa Mohamed Ali alias Belou,
la municipalité a recruté, pour le
fonctionnement du bloc opératoire,
un chirurgien et un anesthésiste mal-
gaches depuis le 10 aout 2011, payés
par des fonds propres. “Nous avons
installé le matériel ici et depuis son
installation, nous avons compté 151
opérations chirurgicales réalisées à
l’hôpital de Fumbuni à raison de
trente cinq par mois“, a ajouté le pre-
mier magistrat de la ville. A l’en croi-
re, le taux de fréquentation de l’hôpi-
tal a triplé, passant de 2.300 en 2010
à 6.340 en 2011.

L’hôpital est fréquenté par des per-
sonnes venant de presque toutes les
régions de la Grande Comore.

La réhabilitation de la
maternité durera 2 mois

En plus des deux médecins nouvelle-
ment recrutés et payés sur fonds pro-
pres, l’hôpital emploie quarante huit
agents dont six fonctionnaires. “60%
de nos agents sont des contractuels,
38% des bénévoles et 12% des fonc-
tionnaires, tous payés par les fonds
de l’hôpital.

Depuis l’installation des deux nou-
veaux médecins, nous avons payé les
arriérés de cinq mois de salaire. Et
actuellement, nous payons chaque
fin du mois“, a fait savoir Youssoufa
Mohamed Ali.

Suivant la grille des prestations, une
intervention chirurgicale telle la
césarienne est facturée à 170.000 fc,
médicaments inclus. “L’avantage est
que, contrairement aux autres hôpi-
taux, chez nous à Fumbuni, on opère
et c’est le jour de son départ que le
patient va payer, et si la personne est
décédée, on ne demande rien“, dit-il.
“Nous sommes satisfaits du travail
qui se fait actuellement à l’hôpital
car nous disposons de trois comptes,
un pour les consultations, un pour le
bloc et un autre pour la pharmacie,
alimentée régulièrement par la
Pnac“, avance Belou.

Les travaux de réhabilitation de la
maternité vont durer deux mois. Le
maire de Fumbuni ne tarit pas de
remerciements à l’endroit des asso-
ciations de Fumbuni à Paris et à
Marseille pour leur appui permanent.

Lors d’une visite à l’hôpital, le gou-
verneur de l’île de Ngazidja a remis
deux climatiseurs au bloc operations.

Abouhariat Saïd Abdallah